A Clichy, une ancienne imprimerie transformée en hôtel 4 étoiles

Publié le : 25/10/2017 09:05:56
Catégories : Actualités Rss feed

Fermé pendant des décennies, un vaste ensemble immobilier de la rue Victor-Méric vient de se transformer en établissement chic. Une impressionnante métamorphose.

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/a-clichy-une-ancienne-imprimerie-transformee-en-hotel-4-etoiles-24-10-2017-7352505.php 

Le porche de la rue Victor-Méric, à Clichy, est resté fermé pendant plusieurs décennies. Mais aujourd’hui, l’ancienne imprimerie a laissé place à un hôtel quatre étoiles baptisé… L’Imprimerie. Le projet est né en 2013, mais les travaux n’ont débuté qu’au printemps 2016. Et les nombreuses photos exposées dans les couloirs de l’établissement témoignent de l’ampleur de la tâche pour métamorphoser les espaces à l’abandon en hôtel haut de gamme.

« Il fallait évidemment se projeter un peu lorsque nous avons visité le bâtiment pour la première fois mais nous avons été séduits pas les espaces avec l’envie de créer un lieu de toutes pièces », explique Raphaël Ferreira, qui s’est lancé dans cette aventure avec son épouse Virginie.

La Cité judiciaire

Un pari à peine risqué à quelques mois de l’ouverture de la Cité judiciaire de la porte de Clichy, dont la ville attend évidemment les retombées économiques. L’hôtel compte également sur les sièges des grandes entreprises locales pour faire le plein de clientèle d’affaires : L’Oréal, Amazon, Monoprix, Bic… Ce d’autant plus que la ville ne compte qu’un seul établissement quatre étoiles (Holiday Inn). « La ville est en train de changer et il y a un très fort potentiel, on sent que ça bouge », poursuit Raphaël Ferreira qui a déjà une entreprise de presse à Clichy, où vit également toute la famille de son épouse depuis plus de 50 ans.

L’imprimerie à l’abandon avant sa métamorphose en hôtel 4 étoiles. (DR.)

Rapidement le couple décide de garder l’esprit du lieu pour imaginer une décoration originale. Un parti pris soigneusement étudié car en plus des photos grand format, tout ou presque rappelle l’activité passée : la moquette aux lettres d’imprimerie, les matériaux, les couleurs… « La décoration permet de valoriser un savoir-faire historique pour la ville de Clichy et de créer un lieu qui sorte des standards de l’hôtellerie », souligne Virginie Ferreira. L’Imprimerie fait partie d’un groupe d’hôtels indépendants à la décoration pointue, en l’occurrence signée Pascale Douillard, et prônant l’esprit « comme à la maison ».

La décoration de l’hôtel rappelle l’histoire du lieu avec notamment des photos grand format prises avant les travaux. (LP/A.-S.D.)

Trois semaines après son ouverture, L’imprimerie affiche un taux de remplissage de 70 % pour ses 49 chambres (à partir de 75 € la nuit). « L’objectif est également de devenir un lieu de vie en créant de l’animation avec des after-work, des événements musicaux et pourquoi pas des brunchs le week-end », programme le directeur de l’établissement Marc-Antoine Barillé. Pour cela l’hôtel dispose d’un vaste jardin niché entre les immeubles et surtout d’un de ces roof top qui font fureur. « Je suis ravie de voir que les habitants viennent profiter de la cour intérieure pour boire un verre et découvrir le lieu, cela me tenait vraiment à cœur », ajoute Virginie Ferreira.

L’Imprimerie, 15, rue Victor-Méric.

Partager ce contenu